Pouvoir, autorité et convention d’obéissance

  • Pierre Dockès Université Lyon II

Abstract

Le pouvoir est-il un concept mal dé? ni, polymorphe (voire amorphe [Weber 1978:53]) et, ? nalement, "un concept décevant" (March 1966: 70; 1988:6; Williamson 1985:237; 1996:39, 238-9)? Il n'est, en effet, que rarement pris en compte centralement par la théorie économique n'étant pas considéré comme un concept général susceptible de présenter des formes diverses. Il y a, certes, l'exception du pouvoir de marché ou du pouvoir de négociation. Mais peut-on, en économie, se contenter de cette forme de pouvoir, négliger d'autres aspects du pouvoir économique et renvoyer toute forme de coercition aux spécialistes des sciences politiques dans la mesure où l'État aurait obtenu le monopole de la violence légitime?
Published
2000-11-26
How to Cite
Dockès, P. (2000). Pouvoir, autorité et convention d’obéissance. Journal of World-Systems Research, 6(3), 920-945. https://doi.org/10.5195/jwsr.2000.206
Section
Structures of Knowledge