Histoire et intégration des communautés: le cas du Burkina-Faso

  • Catherine Coquery-Vidrovitch Binghamton University

Abstract

On est aujourdhui en passe, grâce aux efforts de générations dhistoriens, au Burkina comme ailleurs en Afrique, de dresser un tableau déjà à fort complet, même sil y a encore beaucoup à faire, de lhistoire ancienne des groupes, des communautés. On a bien avancé les connaissances sur lhistoire ancienne, sur lhistoire des traumatismes et des métissages de toute nature de lépoque coloniale, et aujourdhui sur lhistoire des temps de lindépendance: histoire rurale, histoire des villes, histoire des échanges fondamentaux et des ? ux et re? ux entre ville et campagne, histoire des migrations, histoire économique et politique, histoire des femmes aussi, etc. (cf. bibliographie indicative), même si beaucoup de ces travaux nont pas été publiés. Le Burkina-Faso, en dé? nitive, est un des pays de lAfrique francophone où la connaissance et la ré? exion historiques ont le plus progressé. Nous en sommes aujourdhui à la troisième génération dhistoriens, puisque le Burki-nabe Joseph Ki-Zerbo fut le premier historien africain francophone à avoir proposé, à lépoque, et en dépit du faible nombre de travaux pré-existants, une magistrale histoire générale de lAfrique qui fait encore autorité.
Published
2000-11-26
How to Cite
Coquery-Vidrovitch, C. (2000). Histoire et intégration des communautés: le cas du Burkina-Faso. Journal of World-Systems Research, 6(3), 827-839. https://doi.org/10.5195/jwsr.2000.210
Section
Structures of Knowledge